Le Collège de la vallée du Madet s'articule autour des membres du CA de l'association Terre d'Eveil, de la directrice, de la coordinatrice pédagogique, des collégiens, des parents, des référents d'apprentissages (enseignants), des facilitateurs d'apprentissages (intervenants bénévoles ponctuels) et des porteurs de projet. 


LES RÉFÉRENTS D'APPRENTISSAGES


Deux adultes salariés seront présents à tour de rôle se répartissant la semaine à mi-temps afin d'encadrer les jeunes. Ils ont été recrutés en fonction de leur profil et leurs compétences afin d'offrir le meilleur d'eux-mêmes et de leur expérience au service du groupe et des individus.

  Leur rôle consiste à accompagner, guider, aider le jeune et réfléchir avec lui sur son apprentissage et son éducation. Les référents poursuivent une démarche pédagogique où le jeune est acteur de ses apprentissages, qui ont pour point de départ uniquement ce qui naît des envies, motivations, intérêts et besoins de chacun-e. C'est le jeune qui vit, qui fait, qui découvre, qui construit, qui essaie, qui apprend ce qu'il veut apprendre, de la façon dont il veut l'apprendre...   

FREDERIQUE BIGAY

« Après le bac, je me dirige vers des études de théâtre, j’obtiens une  licence et passe le concours de professeur des écoles. Dès mes débuts dans cette formation, la pédagogie Freinet retient mon attention. Je me sens proche de l’idée qu’un enseignant, un éducateur, un parent, un adulte, peut se positionner comme tuteur, à côté de l’enfant, l’aidant à parcourir son chemin singulier. Ce principe se révèle être particulièrement pertinent auprès des premiers élèves avec lesquels je travaille. Mon premier poste est en hôpital de jour (pédopsychiatrie) durant trois ans. J’y apprends à prendre le temps d’observer, et d’écouter. Je m’habitue à recevoir des élèves eux-mêmes, la substance qui nourrit mes choix pédagogiques. Nous avançons ensemble, et chaque pas compte. Je suis ensuite affecté dans une école REP. J’exerce dans une classe de CM1-CM2, en lien régulier avec le collège. Mon expérience en milieu hospitalier s’y révèle précieuse, puisqu’elle me permet de retrouver un climat d’équipe avec toute la classe, ne laissant personne de côté, y compris des élèves aux comportements dits difficiles. Encore une fois, l’écoute, l’observation, l’humilité, et la confiance s’affirment en tant que base fondamentale pour notre bien être commun. Après sept ans, je décide de prendre le temps de la réflexion, de monter des projets associatifs entre autre. C’est durant cette période que je découvre le collège du Madet. Je suis évidemment emballée par la perspective de participer à la création d’un établissement au fondement démocratique. Dans lequel les encadrants, les parents, les enfants ont notamment leur mot à dire. Dans lequel le bien être fait partie intégrante du projet pédagogique.  Je crois cela capital. Un être humain heureux est un être humain qui avance. Je souhaite apporter mon expérience au service de cette entreprise. Je sais déjà qu’elle sera belle. »

 Frédérique.


RALPH BALEYDIER 

"Jusqu'ici mon parcours n'a pas été linéaire mais plutôt façonné par des expériences variées et enrichissantes. Depuis très jeune je m'intéresse aux personnes, à leur fonctionnement et au mien. Ceci m'a mené à dix années environ d'études et de pratique de la philosophie bouddhiste. Baigné dans une famille d'orthophonistes, pratiquant la méthode Tomatis, sensible aux problèmes scolaires, à la dyslexie et aux difficultés d'apprentissage en général, j'ai cherché à me tourner vers le monde de l'éducation et des adolescents. J'ai eu la chance de travailler 4 années avec des collégiens considérés comme décrocheurs scolaire. Cette expérience m'a permis de développer des compétences dans l'accompagnement et la relation avec les jeunes mais cela m'a également permis de voir les limitations et les incohérences de notre système scolaire classique. C'est par cette expérience et les difficultés rencontrées par ces jeunes que j'ai pu voir les conditions nécessaires pour qu'un être s'épanouisse. La sécurité affective, l'environnement, la confiance, l'écoute, entre autres, sont des conditions essentielles pour qu'un adolescent ait l'espace nécessaire dans son esprit pour être joyeux, curieux et apprenne naturellement. Tout cela m'a motivé à participer à l'équipe du collège démocratique et à aider à sa création enthousiasmante et à son fonctionnement. J'espère apporter ma curiosité ainsi que mes compétences dans la relation, la pédagogie de projet, la créativité, les travaux manuels, le jardinage...

Je souhaite être force de propositions et d'accompagnement pour que les jeunes se développent et apprennent dans un environnement le plus riche possible. Nous débuterons cette année par le postulat que tout est possible si nous arrivons à réunir les conditions."

Ralph.

 

Créez un site Web gratuit avec Yola